Blogue gtechna

Uncategorized

Série d’entrevues avec les influenceurs dans le domaine du stationnement – Sergio Mastronardi

Série d’entrevues avec les influenceurs dans le domaine du stationnement – Sergio Mastronardi

Une ville intelligente favorise les relations synergiques entre les gens, l’infrastructure et la technologie, qui lui permettent de fonctionner aussi efficacement que possible. Il s’agit d’un programme en pleine croissance, et au fur et à mesure que de plus en plus de villes, de cantons, d’universités et d’autres établissements adoptent ce modèle, il ne faut pas s’étonner que les villes intelligentes et l’avenir du stationnement aient été les principaux sujets abordés lors du congrès de l’International Parking Institute (IPI) à la Nouvelle-Orléans.

Pendant le congrès, l’équipe de gtechna s’est entretenue avec des professionnels du stationnement sur leur vision de l’avenir et la façon dont le stationnement s’intégrerait dans le concept de ville intelligente. Nous avons également eu une discussion avec notre directeur technique, Sergio Mastronardi. Supervisant maintenant le développement de produits technologiques et de nouvelles innovations, Sergio est également le cofondateur de gtechna.

Il a mené des réflexions approfondies sur la gestion des stationnements et les villes intelligentes, et il a partagé ses grandes idées sur ce que l’avenir leur réserve. Voici une transcription de cette conversation.

AVEZ-VOUS SUIVI LA TENDANCE DES VILLES INTELLIGENTES?

Certainement, c’est essentiel. En venant à ces salons, en parlant à nos clients et à nos concurrents, j’ai besoin de savoir exactement ce qui se passe là-bas. Nous suivons de près la transition vers une ville intelligente et nous nous efforçons d’en automatiser les processus autant que possible.

COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS UNE VILLE INTELLIGENTE ?

Une ville intelligente doit automatiser tous les processus disponibles. Elle se doit d’accroître l’efficacité de toutes ses tâches manuelles, comme les formulaires à remplir ou tout type de communication qui se fait encore manuellement par téléphone. Ces processus peuvent être automatisés au moyen de logiciels, d’applications, de SMS ou de courriels. Ce ne sont là que quelques-unes des initiatives qui, à notre avis, font d’une ville une ville intelligente.

COMMENT VOYEZ-VOUS L’ÉVOLUTION DU STATIONNEMENT EN VUE D’UNE INTÉGRATION PLUS POUSSÉE AVEC LES TECHNIQUES DE STATIONNEMENT EXISTANTES ?

La plupart des jeunes, même mes filles, sont collés à leur téléphone. Ils dépendent de leurs applications pour se déplacer et même trouver du stationnement, alors ils utilisent Google Maps chaque fois qu’ils conduisent, surtout dans une ville inconnue. Par conséquent, la gestion du stationnement d’une voiture devrait être entièrement intégrée à Google et à d’autres applications Web. Les villes devront adopter cette façon de faire, tout comme Apple et Android, car ces applications sont déjà en place, utilisées par les jeunes et, bien sûr, par les moins jeunes qui sont prêts à faire le pas.

QUELLES SONT LES TENDANCES RÉCENTES DONT VOUS AVEZ PRIS NOTE DANS L’ÉVOLUTION DU STATIONNEMENT ?

Nous remarquons que les agences investissent dans des capteurs et dans des caméras de reconnaissance de plaques d’immatriculation. Il existe aussi une demande pour l’envoi électronique d’une contravention de stationnement, ce qui est intéressant. Beaucoup de villes ont un règlement municipal selon lequel les contraventions de stationnement doivent être laissées sur le pare-brise, mais j’ai l’impression qu’une tendance se dessine pour les obtenir par courriel – ce qui est vraiment une bonne nouvelle pour nous.

AVEZ-VOUS DES PRÉDICTIONS POUR L’AVENIR DU STATIONNEMENT ?

J’espère qu’au cours des cinq à dix prochaines années, si les villes collaborent, nous cesserons d’émettre des contraventions de stationnement à placer sur le pare-brise. Nous voulons les envoyer par courriel parce que les clients veulent avoir leurs données électroniques. Ils veulent pouvoir la payer facilement dès qu’ils obtiennent cette information. Au lieu de cela, aujourd’hui, ils doivent entrer la plaque d’immatriculation, le numéro du billet, et s’ils ont perdu cette contravention de stationnement, ils doivent aller la chercher à l’hôtel de ville. Le courriel serait le meilleur moyen pour eux de s’occuper de ce constat le plus rapidement possible, ce qui réduirait leurs maux de tête et augmenterait le respect des règlements pour les villes.

Ce site Web utilise des témoins (cookies) pour en assurer le bon fonctionnement et une expérience utilisateur optimale. Par votre accès au site, vous acceptez l’utilisation de témoins telle que nous la décrivons dans notre Avis juridique.

Accepter les fichiers témoins