L’Université de Sherbrooke sélectionne le système de de reconnaissance de plaque d’immatriculation de gtechna pour gérer son stationnement

6 Nov 2014

Les Universités se tournent vers gtechna pour obtenir des solutions Android™ modernes d’application de la loi basées sur la plaque.

L’Université de Sherbrooke a récemment mis en œuvre un système de permis et de stationnement à court terme entièrement basé sur la plaque d’immatriculation. Le système fourni par gtechna comprend une solution complète intégrant des caméras fonctionnant avec le système de reconnaissance de plaque d’immatriculation (SRPI) de 3M. Cette solution gère des milliers de visiteurs et d’étudiants qui utilisaient autrefois un système de stationnement et de permis « payez et affichez ». gtechna a également récemment fait équipe avec 3M dans le développement d’une solution de permis fonctionnant avec un SRPI à l’Université de Green Bay, Wisconsin.

“La valeur d’avoir une solution de stationnement utilisant la plaque d’immatriculation réside dans le fait que cela est bénéfique autant pour les visiteurs que pour les étudiants » déclare le gestionnaire de projet David Alvarez, qui a travaillé de très près avec l’équipe de mise en œuvre. « En entrant leur numéro de plaque dans la borne de paiement par plaque, les visiteurs n’ont plus besoin de retourner à leur véhicule pour placer le billet de stationnement dans leur pare-brise. Les détenteurs de permis quant à eux, n’ont plus à se soucier de placer leur permis à l’intérieur de leur véhicule : ils ont simplement besoin d’un numéro de plaque d’immatriculation enregistré. »

« La sûreté sur le campus est d’une importance capitale pour assurer un environnement sécuritaire pour les étudiants et visiteurs du stationnement. Le système de reconnaissance de plaque d’immatriculation est un outil performant additionnel pour continuer à atteindre ces objectifs » commente Mike Bourre, Vice-président aux Ventes et au Marketing chez gtechna. « L’utilisation de la reconnaissance de plaque d’immatriculation peut aider à identifier certains modèles qui permettraient éventuellement de pointer des comportements à risque chez les utilisateurs. De plus, des listes critiques peuvent être utilisées pour alerter la sécurité du campus lorsque des véhicules recherchés sont identifiés.»

Les agents de la loi remarquent qu’en plus d’assurer la sécurité sur le campus, les outils d’amélioration de l’efficacité qu’apporte le nouveau système leur donnent un élan de productivité. Bernard Campbell, Directeur des Opérations, observe « [qu’] auparavant, un des multiples défis de l’Université était le contrôle du large volume de détenteurs de permis et de visiteurs au travers des 3,500 espaces de stationnement. Avec ce nouveau système, les officiers peuvent couvrir de grandes surfaces et de multiples espaces de stationnement en utilisant un véhicule équipé de caméras SRPI. »

“Pour les Universités, le nouveau critère de technologie d’application de la loi est la plaque d’immatriculation; elle est plus efficace et apporte également la sécurité en tant que valeur ajoutée. Pour l’étudiant, le stationnement devient bien plus simple et la technologie utilisée est la plus récente. C’est une situation doublement gagnante » déclare Sergio Mastronardi, Vice-président et Chef de la technologie chez gtechna.

“Le marché du stationnement passera bientôt par un tournant technologique et nous avons la certitude que les Universités prendront les devant en raison de l’augmentation de l’efficacité, de la flexibilité des étudiants et de la sécurité », dit Michel Guay, Pdg de gtechna.

Partagez cet article