Il y a un changement de cap dans l’industrie du contrôle du stationnement : tout part de la plaque

5 Aug 2014

par Dan Rossiter, Conseiller en Solutions de stationnement

La plaque d’immatriculation: Le code barre du contrôle du stationnement

Les meilleures pratiques d’application de la loi se sont développées dans les stationnements sur rue en utilisant comme dénominateur commun la plaque d’immatriculation. Cette dernière deviendra fondamentalement le code barre du stationnement.

Le code barre traditionnel

À l’heure des temps modernes, quels produits ne possède pas de code barre achetons-nous qui? Breveté en 1948, le code barre est depuis devenu un unique moyen d’identifier les mouvements et les flux des produits, des parties de produits, des reçus, etc. Il est très rare de voir un produit sans code barre. Certaines technologies, celle du RFID par exemple, existent pour les expéditions de masse. Cependant, l’identificateur principal reste le code barre linéaire.

Posez-vous les questions suivantes – Qu’est-ce que le stationnement? Dans le secteur du stationnement, de quoi essayons-nous de faire le suivi? Des voitures, bien sûr! Nous stationnons des voitures. Et quelle est l’unique pièce nécessaire à l’identification de chaque véhicule circulant sur nos rues? Cette même pièce qui est utilisée par la police, les agents de stationnement et d’autres agences gouvernementales lorsqu’il s’agit de faire des recherches, des suivis, de l’immatriculation ou d’application de la loi à un véhicule…?

La mosaïque du stationnement

Les infrastructures de stationnement dans plusieurs municipalités Nord-Américaines sont devenues, à long-terme, une mosaïque de stationnement. Il y a différents types de parcomètres pour les stationnements sur rue, dépendamment de la zone de la ville dans laquelle vous vous situez, différentes méthodes d’émettre des permis de stationnement mensuels ou à long-termes, plusieurs moyens de gérer les stationnements, une grande variété de normes et parfois, de multiples règles de stationnement pour le même espace de stationnement.

Parking Management Systems

La mosaïque du stationnement

Cette mosaïque peut avoir plusieurs impacts sur les villes dépendamment du temps que les gens ont mis à s’y adapter. Les visiteurs? Eh bien, ils sont souvent laissés à eux-mêmes en ce qui concerne la compréhension de la mosaïque. Qui est-ce qui est affecté par la mosaïque du stationnement? Eh bien, tout le monde peut l’être – celui qui se stationne, celui qui gère le stationnement, celui qui applique la loi, bref, toute personne interagissant avec un véhicule à stationner.

La provenance de la mosaïque du stationnement

Alors, quelle est donc la cause historique de la mosaïque du stationnement?

  • > Une technologie en rapide croissance
  • > L’adaptation de ce qui est en train de se dérouler
  • > S’extraire de notre horaire au jour le jour pour planifier à plus long-terme
  • > Des infrastructures coûteuses ne peuvent pas permettre de tout changer d’un coup

Mais ce qui manque vraiment, c’est une combinaison de tout ce qui est énoncé ci-haut – la vision long-terme et le plan de mouvoir la Ville vers l’avant, côte à côte avec la technologie.

La Technologie – Un changement perpétuel

Faites-y face, la technologie ne va pas arrêter d’évoluer. Les fournisseurs ne vont jamais arrêter d’essayer de se surpasser entre eux avec des éléments différenciateurs – la prochaine meilleure invention depuis le pain tranché. La technologie du stationnement continue à se transformer. Le parcomètre à place unique fonctionnant avec de la monnaie a eu sa place pour des décennies et demeure maintenant une partie des stationnements sur rue dans la majorité des villes. La promotion de l’évolution des parcomètres multiplaces par les fournisseurs a mené sa propre mosaïque avec différentes saveurs, dont celle du paiement par billet, du paiement par place et maintenant, du paiement par plaque. Ce qui est arrivé dans plusieurs villes, c’est que le procédé pour mettre à jour le stationnement sur rue s’est déroulé par vagues durant une dizaine d’années, possiblement à travers plusieurs administrations aux priorités disparates avec différents budgets de stationnement. Le paiement par plaque, aujourd’hui disponible, ne l’était pas il y a des années lorsque les premières modernisations des stationnements payants ont débuté. L’application de la loi en temps réel n’était pas disponible il y a 12 ans. Il y a 6 ans, cette méthode aurait même toujours été hors prix. Tout cela pour dire que la mosaïque du stationnement est un phénomène compris.

Cela ne veut pas dire que les gestionnaires de stationnement n’ont pas de vision; cela peut souvent être le résultat de budgets limités, de technologies changeantes ou de changements administratifs sur une longue période de temps nécessaire à la complétion d’une vision plus large du stationnement au sein d’une ville.

La plaque d’immatriculation – Le code barre du stationnement

La solution est de focaliser tout le stationnement autour de la plaque d’immatriculation – le code barre du stationnement. Cela représente l’uniformité, la même mentalité pour toutes les personnes qui interagissent avec le stationnement, la même concentration de toutes les technologies de stationnement; un sens de direction pour tous. Cela touche autant la personne qui se stationne et le gestionnaire de stationnement, que le contrôle du stationnement et sa technologie variant entre les parcomètres, le paiement par téléphone, l’émission de permis, l’inventaire de véhicules ou tout autre élément en lien avec le stationnement.

Pay by plate parking enforcement

Une solution basée sur la plaque d’immatriculation qui élimine la mosaïque de technologie

Les solutions intégrées de stationnement ne datent pas d’hier

L’Europe a toujours mené les troupes lorsqu’il s’agit de l’efficacité du parking. Ils n’avaient pas le choix. Il y a là-bas une demande plus élevée pour le stationnement par place disponible. Identifier des méthodes de stationnement efficaces ne fut jamais une option — c’était une obligation. Aujourd’hui, plusieurs villes européennes pourraient être des modèles pour le gestionnaire de stationnement Nord-Américain pour les solutions à court-terme et à long-terme. Les installations technologiques de stationnement basées sur la plaque d’immatriculation sont intégrées et partagent de l’information critique focalisées sur les numéros de plaques d’immatriculation. Un individu paye pour son stationnement à un parcomètre en entrant son numéro de plaque; le stationnement payé par téléphone intelligent utilise la plaque d’immatriculation; l’émission de permis sans papier appose la plaque d’immatriculation en tant que numéro de permis.

Scanner une plaque, c’est comme scanner un code barre

L’application de la loi pour tout ce qui est mentionné plus haut se fait grâce aux plaques d’immatriculation. Les droits de stationnement, qu’ils soient à long-terme ou à court-terme, s’enlignent tous vers un référentiel commun de droits de stationnement. Dans le back office où toutes les technologies de stationnement se parlent entre elles, des données sur les droits de stationnement sont maintenant intégrées là où elles doivent l’être. L’appareil d’application de la loi reçoit en quelques secondes toutes les données sur les droits de stationnement de la part de toutes les sources; ces données peuvent être utilisées pour appliquer la loi par l’entremise de la plaque d’immatriculation en conduisant simplement près du véhicule. Nul besoin d’entrer les plaques dans le système puisque cela se fait automatiquement. La technologie de reconnaissance de plaques pouvant être fixée à un véhicule ou utilisée sur un dispositif mains-libre, facilite l’application de la loi pour les délinquants, les parcomètres payants, le paiement par téléphone, les permis, les alertes d’application de la loi aux expéditions de polices, ou tout autre procédé d’application de la loi découlant du scan de la plaque d’immatriculation – le code barre du stationnement.

Le dénominateur commun

Sommes-nous allés chercher trop loin? Pour certains gestionnaires de stationnement s’assoyant sur leur mosaïque existante, la réponse pourrait être oui. Ceux qui ont une vision à plus long-terme et qui sont au courant des technologies disponibles sont peut-être sur le droit chemin vers une ville entièrement intégrée. Est-il trop tard? Non. Tout commence avec une éducation publique et un peu d’imagination. Le stationnement se soutient lui-même. L’individu qui se stationnant paye. Comment est-ce que cela peut-il être fait efficacement? Par la pensée commune entre toutes les personnes qui sont rejointes par le stationnement d’une même ville. Il y a un dénominateur commun en stationnement – c’est la plaque d’immatriculation, le code barre du stationnement.

Partagez cet article